Accréditation : le point au 15 juillet

Le Comité français d’accréditation (Cofrac), portail de l’accréditation en France, a effectué un point, au 15 juillet, sur la démarche d’accréditation des Laboratoires de biologie médicale (LBM).

Au 15 juillet 2017, 927 LBM étaient accrédités dont 308 LBM hospitaliers (CHU, CH, GCS, CLCC, HIA) et 619 laboratoires privés ou autres types de laboratoires publics.


Les différents cas de figure 
Un certain nombre de laboratoires sont par ailleurs engagés dans un processus d’accréditation en cours c’est-à-dire que l’évaluation initiale a été réalisée avec une première décision défavorable conditionnelle (1) prononcée au 15 juillet. Cela concerne 22 LBM (dont 9 hospitaliers et 13 privés ou autres publics) auxquels s’ajoutent deux établissements pour lesquels la décision n’était toujours pas prononcée.

D’autres LBM sont quant à eux dans un processus d’accréditation en cours avec une évaluation d’extension prioritaire (2) réalisée et une première décision défavorable conditionnelle prononcée ou une décision non prononcée. Cela concerne 49 LBM dont 23 LBM hospitaliers.

Enfin, huit laboratoires de biologie médicale sont actuellement concernés par une évaluation d’extension prioritaire non réalisée au 15 juillet.

Source Cofrac : http://www.cofrac.fr/site/content/french/pages/actualites/docs/D413/file/map-repartition-regionale-15-juillet2017.pdf

1 La décision défavorable est dite conditionnelle lorsqu’elle pourra être revue après la vérification de la maîtrise de situations d’écart.

2 L’évaluation d’extension prioritaire est une demande priorisée par la Direction générale de la santé (DGS) concernant des LBM accrédités mais dont l’accréditation ne porte pas sur 50 % des examens qu’ils pratiquent et/ou n’inclut pas au moins un examen relevant de chacune des familles d’examens de biologie médicale réalisés.